“Se connaître soi-même”? Qu’est-ce que ça veut dire?

By June 15, 2018 Uncategorized No Comments

Dans ma pratique comme coach, j’expérimente et j’améliore ma méthode et mes outils en permanence. Je travaille avec des techniques provenant de différents domaines qui visent toutes à accroître la conscience que mes clients ont d’eux-mêmes. La diversification de mes outils me permet de m’adapter à chaque client. Voici quelques-unes de ces techniques:

  • Coaching: coaching ontologique, téléologique, transformationnel, stratégique.
  • Programmation linguistique.
  • Dessin et peinture.
  • Running + marches conscientes et yoga.
  • Méditation / mindfulness et visualisations.
Mon approche:

Nous nous connaissons proportionnellement à la conscience que nous avons du fonctionnement de chaque partie qui compose notre être. Par conséquent, mon approche comprend un travail au niveau mental, corporel, émotionnel, pour:

  • Savoir à quel point je suis en accord avec mes valeurs, quels principes guident ma vie, connaître le sens que je veux donner à ma vie, comme source d’inspiration et de bien-être. Suis-je connecté(e) au sens profond de ma vie?
  • Savoir observer et reconnaître mon dialogue interne, ou «qui» parle habituellement en moi … le critique? Le confiant? L’envieux? Il s’agit aussi d’être conscient de la manière dont ce dialogue conditionne mes émotions et mes actions. Cette voix interne est-elle alignée avec le sens que je veux donner à ma vie?
  • D’autre part, l’impact du langage que j’utilise, comment il me renforce ou me limite, comment il conditionne mes perceptions et, par conséquent, mes actions. Est-ce que les mots que j’utilise reflètent vraiment la façon dont je veux communiquer avec moi-même et avec les autres?
  • Enfin, reconnaître quelles croyances et quelles attitudes internes gouvernent en moi: si je compare ou me compare, si je me positionne en victime ou en protagoniste, dans quel genre de situation suis-je pro-actif et dans quelles autres ai-je tendance à être plus passif … Mes attitudes internes reflètent-elles ce que je veux être?

En plus de…
  • Être conscient du type de connexion que j’ai avec mon monde émotionnel: ce que je réprime, rejette, supprime, évite ou accepte. Ce que montre, ce que je cache (à moi-même aux autres). Est-ce que ce sont ces émotions que je veux vivre?
  • Détecter et prendre de la distance par rapport à mes schémas habituels ou quand je suis en «pilote automatique», c’est-à-dire les réactions automatiques face à un même stimulus, en le connectant aux résultats que j’obtiens habituellement lorsque je le suis. Suis-je satisfait(e) de toutes mes attitudes, de mes modes de communications et de mes réactions automatiques?
  • Être conscient de la façon dont je vis ma sexualité, ce que j’accepte, ce que je réprime, combien et comment je l’exprime. Est-ce que ma sexualité me satisfait?
  • Évaluer combien je prends soin de moi émotionnellement, mentalement et corporellement. Est-ce que je m’occupe vraiment du mieux que je peux de ces trois dimensions de mon être?
  • Connaître les forces et les limites de mon corps, le lien que j’ai avec lui, à quel point je communique avec lui, à quel point je l’écoute, son degré de flexibilité …Est-ce que je me sens bien dans mon corps?

Mon approche:

 

Que savez-vous de la façon dont fonctionne votre esprit?

Dans quel état se trouve votre corps?

Comment fonctionnent les émotions?

Que savez-vous sur la façon dont le corps, l’esprit et les émotions sont liés les uns aux autres?

Combien vous connaissez-vous?

La confiance que nous avons en nous-même est directement liée à notre connaissance de soi.

Imaginez que c’est la première fois que vous allez utiliser un outil comme un vélo. Quelle est votre relation à cet outil ? Il est probable que vous ne vous sentiez pas sûr(e) de vous, parce que vous ne savez pas comment il fonctionne. Vous devez apprendre beaucoup de choses, comme pédaler ou encore garder votre équilibre. D’une certaine manière, il vous faut apprendre à vous adapter à son mode de fonctionnement. Ainsi, vous réussirez à  créer avec l’outil une relation harmonieuse et de confiance. Une fois que vous vous serez familiarisé avec tout ceci, vous pourrez circuler, vous sentir bien. Puis même aussi… profiter du paysage.

Je vous invite à percevoir notre esprit, notre corps et nos émotions comme trois outils. Ces derniers nous permettent d’interagir et de nous déplacer dans le monde, tout comme nous le faisons avec notre vélo. Si nous ne savons pas comment ils fonctionnent, si nous ne sommes pas suffisamment connectés avec nos outils, il est plus difficile de vivre de manière fluide. Du contraire, ils nous permettent de profiter de notre chemin de vie, en pleine confiance. Plus je me connais et connais mes outils, plus j’aurai confiance en moi à l’heure de les utiliser. Pour conclure, un processus de coaching vous accompagne dans cette direction.

 

“Ma mission guide mes valeurs,

Mes valeurs guident mon intention,

Mon intention guide mon attention,

L’attention guide mon interprétation,

Mon interprétation guide mes pensées,

Mes pensées guident mes émotions,

Mes émotions guident mes actions …

Combien tout ceci est-il aligné en moi?

*Personal Leadership is freedom!

Leave a Reply