30 phrases qui inspirent les dynamiques de Running&Coaching

By March 19, 2018 Uncategorized No Comments

Dans cet article, nous vous présentons 30 phrases qui inspirent les dynamiques du processus Running&Coaching. Dans la vie quotidienne, il est utile de s’inspirer de la vision d’autres personnes…leurs attitudes, actes, réflexions…

Thích Nhat Hạnh

“Au quotidien, nous avons l’habitude d’avoir notre corps quelque part alors que notre esprit est autre part. Porter attention lorsque nous inspirons et expirons rétablit le contact entre notre esprit et notre corps, et nous permet de revenir rapidement dans l'”ici et maintenant”, complètement présents”.

Sakyong Mipham

“Bouger son corps, et adopter certaines postures, porter attention et respirer, te connecte automatiquement avec une bonne santé naturelle et avec la confiance”.

F. Kahlo

“Chaque (tic-tac) est une seconde de vie qui passe, fuit, et ne se répète pas. Et il y a en elle tant d’intensité, tant d’intérêt, que le problème c’est seulement de savoir la vivre”.

Amby Burfoot, ganador del maratón de Boston, 1968

“Si vous entraînez votre esprit pour courir, tout le reste sera plus facile”.

S. Freud

“Comme tout le reste…aimer aussi s’apprend”.

Claudio Naranjo

“La responsabilité n’est pas un devoir mais un fait inévitable. Nous sommes les acteurs responsables de tout ce que nous faisons. Notre unique alternative est de reconnaître telle responsabilité ou de la nier. Et réaliser la vérité, nous guérit de nos mensonges”.

A. Pacheco

“La conscience de notre corps nous rapproche de la connaissance de nous même, des autres et du monde qui nous entoure. Le sens basique de l’existence est de vivre en accord avec notre nature, en écoutant notre corps, en confiant en la sagesse de notre organisme et en sa capacité d’auto-régulation qui nous proportionne les ressources nécessaires pour interagir avec notre entourage. Si notre corps pouvait parler, il dirait que nous sommes venus au monde pour respirer, nous nourrir, bouger, nous relier aux autres, voir, écouter, penser, sentir et, surtout, apprendre, comme un besoin basique pour notre survie. Le sens de la vie est de vivre, même si le plus évident passe souvent le plus inaperçu devant nos yeux”.

run coaching bcn barcelona meditacion

Antonio Pacheco

“Dans un processus de connaissance de soi, je considère qu’il est important de contempler l’être humain dans sa totalité. Pour cela, nous prenons en compte les aspects suivants dans le travail sur soi: le travail corporel,  qui nous aide a être plus conscients de nos sensations et pulsions et à dissoudre les blocages et tensions; ce qui facilite le contact avec notre vie émotionnelle et instinctive. Le travail émotionnel pour être plus conscients et apprendre à canaliser ou transformer nos pulsions et émotions de manière saine et équilibrée. Ensuite, le travail intellectuel, qui, par la réflexion et l’analyse, nous aide aussi bien dans le processus de connaissance de soi et des autres que dans le processus d’intégration de nos expériences. Enfin, le travail spirituel, qui peut nous amener à récupérer le contact avec notre être essentiel, aimant et compatissant, qui est ce que nous sommes réellement”.

E. Galeano

“La première condition pour changer la réalité consiste en la connaître”.

Thích Nhat Hạnh

“Le silence est essentiel.

Le silence est autant nécessaire que l’air que tu respires, que la lumière pour les plantes. Si ton esprit est rempli de mots et pensées, il ne restera plus de place pour toi”.

 

S. Gilligan

“L’endroit le plus sûr où nous pouvons être face à une expérience défiante ou antagoniste est notre propre centre.” 

 

Sakyong Mipham

“Le mouvement rythmique de nos pieds soulageait et détendait nos corps, revitalisés avec l’air frais. Nous restions alertes et constamment conscient de l’environnement, ce qui nous a aidé à être présents dans le moment. Bien que nous ne parlions pas beaucoup, parmi nous il y avait la camaraderie du langage non-dit, un profond sentiment de gratitude pour être en vie et en bonne santé. Nous nous sentions chanceux de pouvoir courir”.

 

Thich Nhat Hanh

“Dans notre vie quotidienne, nous respirons, mais nous oublions que nous sommes en train de respirer. Le fondement de toute pratique de la pleine conscience est d’attirer notre attention sur notre inspiration et notre expiration. C’est ce qu’on appelle la pleine conscience de la respiration ou la respiration consciente. C’est très simple, mais l’effet peut être très important. Dans notre vie quotidienne, bien que notre corps soit dans un endroit, notre esprit est souvent dans un autre. Prêter attention à notre inspiration et à notre expiration renvoie notre esprit à notre corps. Et soudainement nous sommes là, totalement présents dans l’ici et maintenant “.

frases inspiran running&coaching

Antonio Díaz Deus

“Beaucoup de personnes donnent beaucoup d’importance à leurs idées, jugements et valorations, et considèrent leurs émotions comme une gène qui leur complique leurs objectifs. Quelques fois leur vie instinctive est oubliée, ils utilisent leurs corps pour les emmener d’un endroit à un autre, ils se plaignent quand celui ci ne répond pas à leurs attentes, et l’utilisent pour satisfaire leurs manques”.

 

Gary Zinder

“Pour parler de manière pratique, une vie dédiée à la simplicité, au juste courage, à la bonne humeur, à la gratitude, au travail et au jeu infatiguable, et avec de longues promenades, nous rapproche de la plénitude et de la véritable existence dans ce monde”.

 

John Lennon

“La paix n’est pas quelque chose à désirer, c’est quelque chose que tu crées, que tu fais, que tu es, et que tu offres”.

 

E. Tolle

“La vie n’est pas si sérieuse comme l’esprit voudrait nous le faire croire”.

 

S. Gilligan

“La relation avec ton centre est ton premier et primordial engagement. Elle est plus importante que n’importe quelle autres relation dans ta vie – tes enfants, ton compagnon/ compagne, ton travail – vu que sans elle tu ne peux pas être présent”.

 

M. Subirana

“J’observe que beaucoup d’êtres humains transitons sur cette planète sans être conscients de l’impact de notre présence sur la Terre. C’est comme si nous n’étions pas conscients de notre pouvoir et de comment les vibrations que nous émettons influencent le monde, et nous influencent nous même. Nos pensées, mots et actions ont un impact sur notre être et dans la nature. Souvent nous ne nous rendons pas compte du mal ou du bénéfice de notre influence et du manl ou du bien que nous pouvons provoquer”.

Flaubert…pour Maupassant

“Il y a, dans tout, quelque chose d’inéxploré. Nous sommes habitués à ne pas nous servir de nos yeux, mais du souvenir de ce que nous avons pensé avant de contempler ce que nous contemplons. Pour décrir un feu ou un arbre,  restons devant ce feu et cet arbre jusqu’à ce qu’ils ne resemblent, pour nous, à aucun autre feu et à aucun autre arbre”.

 

Swami Vivekananda

“Tu dois grandir de l’intérieur vers l’extérieur. Personne ne peut t’enseigner, personne ne peut te faire spirituel, il n’y a aucun maître à part ta propre âme”.

 

Miriam Subirana

“Cultive la sérénité. Ai des pensées pacifistes et observe avec détachement. S’il y a de la sérénité dans ton intérieur, avec ta présence tu infuses de la sérénité aux autres et tu les aide. Ceci est un acte d’amour”.

 

A. Pacheco

«Notre mode de vie dans les sociétés développées est tellement conditionné que nous pourrions parler du siècle de l’homme enchaîné, dont la vie est une accumulation d’obligations qui peuvent difficilement être laissées de côté.» La vie est automatisée, programmée et enchaînée à un calendrier: travailler, manger, dormir, regarder la télévision … (…) Il reste peu de temps pour notre vie intime, pour vivre avec les autres et pour des activités libres qui favorisent notre évolution. Notre carapace et les dysfonctionnements qui en résultent se manifestent dans tous les domaines de la vie.

Au niveau corporel: rigidité et blocages de notre organisme, diminution de la sensibilité et de la perception de soi de notre propre corps et, par conséquent, réflexes et capacités de la réaction. Mental: diminution de notre capacité de concentration et d’attention, ainsi que la fragilité de notre mémoire. Puis au niveau émotionnel et instinctif ou: répression ou déconnexion de nos émotions et difficultés de notre expression naturelle et libre. Au niveau de l’énergie: les blocages et les déséquilibres avec une sensation fréquente de faiblesse, d’apathie et de manque de vitalité “.

 

A. Pacheco

“Notre personnalité a été construite comme une défense face un monde hostile pour protéger notre être essentiel. Enfin, si nous considérons notre personnalité comme “mauvaise” ou “erronée”, nous pouvons facilement tomber dans l’idée que nous devons corriger et changer, et commencer une lutte sans sens contre nous même. Au lieu de cela, nous pouvons commencer par un processus de prise de conscience et d’acceptation de ce que nous sommes, ce qui, selon moi, nous aide vraiment dans un voyage de connaissance de soi, ce qui en soi facilite le processus de la transformation d’une manière naturelle (…) De ce point de vue, il ne s’agit pas d’ “arrêter de” … mais de “commencer à” se connecter à notre vrai soi, d’où émane l’impulsion vitale qui donne un sens à notre existence “.

run coaching barcelone barcelona

Confucius

“La vie est vraiment simple.

Mais nous insistons à la rendre compliquée”.

 

Rumi

“Tout ce que vous plantez en votre cœur, germera.

Ne plantez que de l’Amour”.

 

C. André

“Il n’y a pas que les actes qui font une vie. Nos états d’âme donnent aussi de la densité à nos existences. Et si celles-ci se déroulent trop loin de nos états d’âme, ce qui fait de nous des êtres humains sensibles va disparaître. Nos vies seront vides, leurs sources intérieures se tariront, nous deviendrons des “âmes mortes”. (…) Voila pourquoi, dans notre vie quotidienne, l’intelligence de nos états d’âme passe par une intelligence du corps: l’écouter, le satisfaire, le soigner, sans excès ni obsession…”

 

Eckhart Tolle

“Beaucoup de souffrance, beaucoup de malheur surviennent lorsque vous tenez pour vraie chaque pensée qui vous vient en tête. Ce ne sont pas les situations qui vous rendent malheureux. Elles peuvent vous causer de la douleur physique, mais sans plus. Ce sont vos pensées qui vous rendent malheureux. Et principalement vos interprétations, les histoires que vous vous racontez. “Les pensées que j’ai à présent me rendent malheureux”. Cette seule prise de conscience rompt votre identification inconsciente à ses pensées.”

 

Rumi

“Laissez-vous être silencieusement attiré par la force de ce que vous aimez vraiment”.

Leave a Reply